Cours sur la photo numérique

Cours de photographie (2005-2011)
Home /

L’appareil numérique

La photographie numérique est un mode de capture d’images qui dérive des techniques de photographie classiques (photographie argentique), en remplaçant la surface photosensible chimique par des capteurs électroniques.

Les systèmes optiques de ces appareils sont voisins des solutions antérieures. Le composant électronique sensible à la lumière, ou photoscope, est un CCD, CMOS ou un capteur FOVEON. Il traduit les informations lumineuses en signaux électriques.

L’information contenue dans la matrice de points est numérisée et le tableau de niveaux dans chaque couleur fondamentale de l’image numérique stocké dans un dispositif de mémoire électronique (ou mémoire flash).

<edoc83|center>

Stockage

Ces informations résultantes sont groupées dans un fichier.
Le stockage de l’information brute prend beaucoup de place (24 ou 32 bits par point) et n’est justifié que pour les professionnels car il n’y a aucune altération ; le fichier est par exemple de type RAW et une image en 6 millions de pixels en 24 bits prend environ 30 Mo soit 20 disquettes !
Généralement, le stockage se fait après compression (réglable) avec altération plus ou moins perceptible ; le fichier est alors le plus souvent de type JPEG et prend facilement 10 ou 12 fois moins de place. Pour information, les images téléchargées sur Internet font encore 10 à 20 fois moins et encore autant pour les images incluses dans les pages !
Le fichier est transféré finalement vers un support de stockage effaçable et réutilisable : mémoire flash, mini-disque dur... A cause de tous ces traitements, on peut remarquer que le point (ou pixel) de la matrice de capteurs est rarement équivalent au point de l’image finale sur votre écran. Plus il y a de pixels au niveau des capteurs et plus les capacités théoriques augmentent mais, pour le simple usager, cela consommera surtout beaucoup de place en mémoire, de temps de transfert ou de chargement et il finira par ne pas tout régler « à fond » s’il ne pratique pas de recadrage ou de tirage de grande taille...

Appareils

Les modèles récents (2002) d’appareils photo numériques, de types compact ou réflex, proposent des résolutions suffisantes (3, 4, 5 millions de pixels ou plus) pour réaliser des sorties papier de format A3, voire supérieur, ce qui autorise l’usage d’un boîtier numérique pour la presse. Les photojournalistes utilisent donc volontiers des appareils photo numériques pour transmettre électroniquement les photos à leur rédaction depuis le lieu de l’événement.

Parallèlement, le marché professionnel utilise aussi des dos numériques de 11 (pour Kodak) à 16 voire 50 millions de pixels ; tous ces capteurs sont conçus pour se placer au dos de l’appareil photo (d’ou leur nom de dos numérique). Ils sont utilisés dans la mode, sur des moyens formats (voir le choix de la pellicule en argentique) ou sur des chambres photographiques (type SINAR, GRETAG...) pour la publicité ou la reproduction d’œuvres d’art.

Par stephane, 29 novembre 2005