Cours sur la photo numérique

Cours de photographie (2005-2011)
Home /

Karl Blossfeldt

Photographe allemand, 1865-1932, professeur à l’Ecole des Arts Appliqués de Berlin. Il sera associé un peu malgré lui au mouvement "Neue Objectiviteit".

Blossfeldt s’intéresse aux structure des plantes et va produire pendant près de 30 ans des photographies de plantes diverses, en gros plan, savamment assemblées, pour en dégager les lignes de force, mode génératifs, motifs récurrents. Il utilise (un peu comme les Becher 30 ans plus tard) une technique de neutralisation : fond uni, absence de décor, lumière tamisée, frontalité, qui donne une grande homogéneité à ses images tout le long de sa production. C’est que son approche est plutôt scientifique, doublée d’une fascination esthétique pour l’art nouveau, qui dans les années 20-30, est plutôt sur le déclin. Pourtant, son livre "Urformen de Kunst" aura un franc succès chez ses contemporains, qui y voient une affirmation d’une photographie directe, dénuée d’artifice, une façon d’affirmer la nature comme métaphore de la pensée, de la construction, comme industrie, donc une vision proche du Bauhaus.

Son approche "neutre" aura donc permis un large éventail d’interprétations, allant du bucolique, du poétique, jusqu’à un discours radical matérialiste.

Il n’est pas le premier ni le dernier photographe à produire un corpus photographique reconnu pour d’autres raisons que celle qu’il imaginait : on peut aussi citer Eugène Atget (photographe français - 1826-1927, mis en avant par les surréalistes), Norbert Guisoland (photographe belge, vu comme un petit August Sander).

Par stephane, 18 novembre 2006